5 CLÉS POUR PRÉPARER LE RETOUR AU TRAVAIL APRÈS DE LONGS MOIS À DISTANCE 

Le télétravail est devenu une quasi-norme durant l’année qui s’est écoulée. De nombreuses entreprises rouvrent ou s’apprêtent à rouvrir après des mois de fermeture, des salariés en télétravail à reprendre le chemin du bureau… Comment préparer au mieux cette reprise ? ALLO Alex vous donne quelques conseils, issus de son expérience de l’accompagnement du retour au travail après un long arrêt maladie et qui sont transposables à la situation de la COVID-19.

 

RENOUER LES LIENS EN AMONT DE LA REPRISE

 

En chômage partiel ou en télétravail,  peut-être vous et vos collaborateurs n’avez-vous eu que très peu d’échanges pendant cette période d’absence. Vous pouvez dores et déjà reprendre contact avec les salariés de votre entreprise pour recréer du lien, instaurer un climat de communication et de confiance. Vous pourrez ainsi partager ensemble votre envie de reprendre mais aussi vos interrogations. 

 

PRÉPARER LA REPRISE

 

Bien qu’attendu, le retour au travail sur site peut s’avérer plus complexe qu’il n’y paraît. Il y aura autant d’expériences de déconfinement à venir que d’expériences différentes du confinement (télétravail, chômage partiel…) En effet, ce retour au travail ne sera pas le même pour tout le monde et c’est important de pouvoir en tenir compte. La crise que nous traversons n’est pas terminée et les situations qui en découlent peuvent toujours susciter stress et anxiété. Nous avons envie de croire que le retour au travail signifie la fin de la pandémie, il n’en est rien. Cette reprise devrait s’apparenter, dans les modalités, à celle de l’an dernier. En attendant la vaccination généralisée, le déconfinement devra être progressif pour des raisons sanitaires : l’application d’un protocole sanitaire ajourné, diffusé le 18 mai étant toujours de rigueur. Cela invite donc à un accompagnement graduel, avec peut-être un retour sur site adapté et à la carte.

Vous pouvez anticiper la reprise du travail de vos salariés, en la préparant en amont et en les informant sur les différentes étapes de la reprise. Et si vous les invitiez à poser leurs questions au plus tôt, afin d’identifier leurs besoins et leurs possibles difficultés liées à la reprise en présentiel ? En dehors des questions logistiques et de sécurité sanitaire primordiales, il est donc tout aussi important de prendre en compte l’impact psychologique de ce changement de situation, de rythme… Les risques psychosociaux qui existaient avant et pendant les confinements, n’ont pas disparu. Vous pouvez rappeler à l’ensemble de vos collaborateurs qu’ils ont la possibilité d’être accompagnés par la médecine du travail, notamment par le psychologue du travail. De plus, cette situation peut encore être très anxiogène pour beaucoup : peur de la contamination, peur de transmettre le virus à son entourage voire agoraphobie… On peut trouver ensemble des solutions individuelles et collectives pour répondre à l’éventuel malaise lié à la reprise du travail en pareilles circonstances. Pour remédier à l’anxiété et à la dépression, différentes solutions existent : cellule psychologique, ligne d’écoute, groupe de parole… Des accompagnements complémentaires exceptionnels peuvent également être prévus par votre mutuelle d’entreprise, renseignez-vous. 

 

ACCUEILLIR LES COLLABORATEURS LE JOUR-J

 

Pour assurer un retour chaleureux de vos collaborateurs, envisagez de les recevoir dès leur arrivée pour leur souhaiter un bon retour. Vous pouvez les préparer à la situation d’arrivée. Dialoguer, expliquer les changements, permet de part et d’autre une meilleure compréhension et de dissiper d’éventuels malentendus. Prévoyez une réunion d’équipe, au cours de laquelle vous pourrez réfléchir ensemble à une nouvelle organisation. Pourquoi ne pas organiser un petit-déjeuner ou un déjeuner d’équipe durant la semaine de reprise par exemple ? La cohésion d’équipe, l’entraide et le soutien seront utiles pour remettre tout le monde dans un climat professionnel de confiance

La première question est celle de la sécurité au travail. Les règles de sécurité sanitaires (distanciation physique, gestes protecteurs…) ont modifié notre rapport à l’espace et aux personnes et cela risque de rester en vigueur un bon moment, tant que la pandémie sera toujours d’actualité. Tout en se protégeant, il faut réinventer le cadre de travail. Le déconfinement de l’an dernier peut servir de base de réflexion pour préparer le retour au bureau de cette année.

La reprise des transports en commun, le virus circulant toujours, peut créer des appréhensions. Pourquoi ne pas revoir le mode de déplacement à l’échelle de l’entreprise ? Vous pouvez informer les salariés sur les possibilités offertes par le forfait mobilités durables par exemple. En effet, afin de promouvoir des moyens de transport plus écologiques, le forfait mobilités durables offre aux employeurs la possibilité d’attribuer une indemnité exonérée de cotisations aux salariés privilégiant les modes de transport dits « à mobilité douce » pour effectuer leurs trajets entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail.

Le principe du télétravail cinq jours sur cinq, quand c’est possible, est maintenu afin d’éviter la contagion. Les salariés ont pu s’adapter durant l’année écoulée à la situation, malgré les changements en balancier. Il va encore falloir s’adapter et faire preuve de patience avant un retour à la normale : continuité du télétravail, dans un cadre légèrement différent, avec plus de (télé)rendez-vous que jusqu’à présent, reprise du travail de façon alternée au bureau…

 

ÉTABLIR UN PLAN DE REPRISE

 

Les confinements et déconfinements successifs ont été pour nombre de personnes de grands bouleversements. Cette énième reprise du travail risque de l’être également. Pour préparer le retour, un bilan de la période écoulée, notamment du déconfinement précédent, est nécessaire. Pour accompagner les salariés au moment de la reprise, vous pouvez leur proposer des rendez-vous avec les différents acteurs de l’entreprise : service de ressources humaines, leurs équipes de travail, le service social, etc. Et établir ensemble un plan de reprise, selon le rythme de travail possible au vu des circonstances. Pouvoir parler des difficultés et des réussites, au fur et à mesure de la reprise, est important pour que les salariés puissent reprendre leur rôle actif dans l’entreprise.

 

FAIRE RÉGULIÈREMENT LE POINT ET S’INSCRIRE DANS LA DURÉE

 

Les points d’étapes, avec le manager et avec l’équipe, sont l’occasion de réajuster au fur et à mesure les tâches étant donné que même si on se prépare en amont, les projections peuvent être différentes de la réalité. Quelles sont les difficultés qu’ils peuvent encore rencontrer ?

Le retour au travail après une longue période d’absence nécessite un temps d’adaptation (plus ou moins long selon les individus), un suivi et un accompagnement sur le long terme. Sachant que la situation n’est pas à l’abri de changer une énième fois.

Enfin, il est important de se laisser du temps et de s’inscrire dans la durée. Dans la situation actuelle, à chaque changement il est nécessaire de remodeler ses habitudes, pour s’adapter à notre environnement modifié. Il paraît donc sécurisant d’encadrer son nouveau fonctionnement, par un plan de reprise collectif, puis individuel.

 

EN RÉSUMÉ 

 

Pour bien préparer le retour au travail, il est important, dans la mesure du possible, d’anticiper la reprise, d’accompagner les salariés dans l’évaluation de leurs besoins en leur donnant toutes les clés pour leur permettre de faciliter leur retour. Les accueillir et réorganiser ensemble la vie d’entreprise et de bureau paraît essentiel après cette longue période d’absence et de manque de lien social. Pour prendre en compte les interrogations, les difficultés liées au contexte sanitaire et ses conséquences, il est primordial de pouvoir instaurer un dialogue et un plan de reprise. Tout le monde est responsable individuellement et chacun des collaborateurs peut prendre part à la réorganisation, être force de proposition dans cet effort collectif.

En complément de cet article, retrouvez nos conseils pour se préparer au changement et une reprise en douceur.

Pour toutes vos questions, sachez qu’ALLO Alex est là pour vous aider ! Pour rappel, le service est joignable du lundi au vendredi de 9h à 17h (appel gratuit).

Concilier maladie et travail au sein de votre entreprise est possible. Wecare@work, forte de son expertise dans l’accompagnement du retour au travail, propose un certain nombre de services en ligne (coaching et accompagnement psychologique compris) pour les entreprises et les collaborateurs. Chaque jour nous accompagnons des salariés et des entreprises sur le sujet de la maladie au travail, et nous pouvons vous accompagner à votre tour et vous proposer des solutions adaptées à votre entreprise. Si vous souhaitez en parler, c’est simple comme bonjour@wecareatwork.com

Prenez soin de vous !

 

 


 

Sources :

– Ursaff.fr : « Forfait mobilités durables », [consulté le 17 mai 2021] ;
– Psy.com : « Les lignes d’écoute », 28 avril 2021 [consulté le 17 mai 2021] ;
– Travail-emploi.gouv : « Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19 », 31 août 2020 mis à jour le 18 mai 2021 [consulté le 18 mai 2021]

 

Crédit photo : Canva