COMMENT CHANGER LE REGARD SUR LA MALADIE AU TRAVAIL ?

ALLO Alex reçoit régulièrement des appels de personnes qui s’interrogent sur la vision de la maladie dans leur entreprise : quel est le meilleur angle pour aborder la maladie ou les difficultés au travail ? Peur d’être stigmatisé, peur d’être mis au placard, voire peur de perdre son emploi… Les stéréotypes autour de la maladie au travail ont en effet la vie dure. Afin de lever les tabous et d’instaurer un climat de confiance nous vous proposons aujourd’hui quelques pistes à explorer…

 

Libérer la parole


Quelles peuvent être les conséquences de ma maladie chronique au travail ?  – Ses traitements sont finis, il est en forme et va pouvoir reprendre son poste comme avant. – Mon collègue n’a pas l’air malade, est-il réellement en difficulté ? –  Je suis malade, je ne suis pas handicapé. – Comment puis-je aider ma collègue ? – Je ne m’en sors pas en tant qu’aidant… J’ai du mal à tout gérer et je ne sais pas sur quel dispositif m’appuyer…
Autant d’a priori et de questions qui peuvent survenir et qu’il est important de démanteler et d’expliquer.

Pour parler à tous les salariés de la maladie, vous pouvez par exemple mettre en place des actions de sensibilisation, une journée ou une semaine (la journée mondiale du cancer, la journée de dépistage des cancers de la peau, la journée des lymphomes, la semaine des maladies cardio-vasculaires, octobre rose, movember…) avec les acteurs internes et des professionnels de la santé au travail ou des experts externes comme Wecare@Work. Cela peut s’inscrire dans une démarche de prévention de la santé au travail (RPS, TMS*) et dans une démarche globale de la responsabilité sociétale de l’entreprise

La maladie ne définissant pas qui nous sommes, c’est important que les personnes en situation de maladie puissent se sentir en confiance et accompagnées. Que ce soit pour les démarches administratives, les rendez-vous avec la médecine du travail, les possibilités d’aménagement de poste et d’organisation, etc.

 

Informer 


Les maladies chroniques, comme le cancer – les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’endométriose, la sclérose en plaque… et leurs traitements ont 
un impact sur la qualité de vie des patients sur leur vie professionnelle. Par exemple, 3 personnes sur 5 déclarent avoir conservé des séquelles cinq ans après le diagnostic d’un cancer

Par ricochet, c’est l’équipe et toute l’entreprise qui sont impactées ; d’où l’importance de pouvoir accompagner et guider les salariés dans cette étape de leur vie.

Informer est donc la clé. Aborder le contexte global de la maladie au travail, mais aussi faire connaître aux salariés les dispositifs existants au sein de l’entreprise et à l’extérieur (médecine du travail, mutuelles et organismes de prévoyance, assistants de service social, ALLO Alex…) de façon claire et accessible, pour qu’ils puissent s’en saisir une fois qu’ils sont eux-mêmes touchés par la maladie. Il apparaît essentiel d’informer, pour anticiper et faciliter l’accompagnement.

 

Construire ensemble


Au sein de l’entreprise, les personnes peuvent vouloir
s’emparer de ce sujet étant eux-mêmes concerné•e•s de près ou de loin par la maladie. Si ces personnes sont identifiées et parlent ouvertement de leur maladie au travail, peut-être souhaiteront-elles accompagner à leur échelle d’autres personnes au sein de l’entreprise. Pourquoi alors ne pas mesurer les attentes, établir ensemble un plan d’actions ? Par exemple, mettre en place des outils d’information sur les procédures à suivre en cas de maladie, en identifiant les acteurs qui peuvent accompagner les personnes malades au sein de l’entreprise et en dehors

Concilier maladie et travail au sein de votre entreprise est possible. Chaque jour nous accompagnons des salariés et des entreprises sur le sujet de la maladie au travail, et nous pouvons vous accompagner à votre tour et vous proposer des actions de sensibilisation adaptées à votre entreprise. Si vous souhaitez en parler, c’est simple comme bonjour@wecareatwork.com

 


* RPS : On parle de RPS pour désigner les risques psychosociaux, qui correspondent à des situations de travail où peuvent être présentes du stress, des violences internes ou externes. Ils peuvent être conséquents de l’activité en elle-même ou de l’organisation et des relations de travail.
* TMS : Il s’agit des troubles musculosquelettiques. Ce sont des maladies qui touchent les articulations, les muscles et les tendons.