LA SOPHROLOGIE, UN BON ALLIÉ POUR MIEUX CONCILIER MALADIE ET TRAVAIL ?

La sophrologie est reconnue aujourd’hui comme un véritable soin de support pour les malades. En parallèle, elle s’impose de plus en plus comme un véritable outil de gestion des relations humaines en entreprise (prévention des RPS, performance, esprit d’équipe…). Tel un maillon entre les deux mondes, c’est un outil simple et efficace, dont il serait dommage de se priver ! Aujourd’hui nous vous proposons donc de découvrir les conseils de notre sophrologue Julie Morin.

 

As-tu des conseils pour améliorer son bien-être au travail de manière générale ?

Il est délicat de répondre à cette question car il y a autant de manière de le vivre que d’individus. Chacun vit des émotions différentes, évolue dans un environnement qui lui est propre… Il n’y a donc pas de recette toute faite. La première chose est bien évidemment de prendre soin de soi et d’apprendre à s’écouter.

Nous pouvons retrouver malgré tout des paramètres communs chez beaucoup de personnes concernées par des situations de maladie au travail tels que la gestion des émotions, le besoin d’optimiser des compétences spécifiques comme la concentration ou encore la mémoire par exemple, apprivoiser et gérer son énergie… La sophrologie peut être un outil puissant car elle va aider la personne en situation de maladie à trouver ses propres ressources pour faire face à la maladie et aux conséquences dans sa vie personnelle et/ou professionnelle.

Je vais vous proposer ici 2 exercices pratiques. 

Un exercice très simple à réaliser pour booster son énergie !

Il s’agit d’une relaxation dynamique (active) qui associe le mouvement et la respiration. Ce type de relaxation permet entre autres de dynamiser sa conscience, renforcer son schéma corporel, libérer les tensions musculaires et mentales…

〰️ Debout,  se tenir droit, les bras le long du corps

〰️ Prendre une profonde inspiration par le nez en levant les bras à l’horizontale en imaginant prendre l’énergie dans vos mains (vous pouvez la symboliser en visualisant le soleil, la couleur jaune ou toute autre image qui représente pour vous l’énergie, le tonus). Si vous n’avez pas la possibilité de lever les bras (douleurs, situation de handicap…) maintenir les bras le long du corps et visualiser le geste.

Bloquer la respiration en ramenant doucement les mains vers la poitrine tout en imaginant vous remplir de cette énergie.

Souffler lentement par la bouche en ramenant vos bras le long du corps et en imaginant que cette énergie se diffuse dans chaque partie de votre corps.

 

Un autre exercice pour se recentrer et se remettre dans les dispositions propices au travail : la respiration abdominale !

Assis, placer une main sur votre ventre.

Inspirer pendant 3 secondes par le nez en gonflant le ventre (porter votre attention sur les mouvements de votre ventre)

Bloquer votre respiration pendant 3 secondes

Souffler lentement par la bouche en laissant le ventre reprendre sa place

La respiration abdominale, grâce aux mouvements du diaphragme, contribue naturellement à la détente et à la relaxation. Elle est particulièrement efficace pour se calmer, se déstresser et s’ancrer.

Quand conseilles-tu de pratiquer ces exercices ?

Dans les 2 cas, à pratiquer sans modération et dès que le besoin s’en fait sentir !
Et ne pas hésiter à fermer les yeux pour accentuer la prise de conscience.

Un mot pour conclure ?

La crise sanitaire met en évidence et plonge la population entière dans les difficultés rencontrées par les personnes malades qui souhaitent pouvoir continuer à travailler. Isolement, bouleversement dans les interactions, maintien du lien, stress, fatigue accrue…

Souhaitons que cette expérience mette davantage le sujet « maladie et travail »  au cœur des sujets d’entreprises et pourquoi pas s’emparer de la sophrologie dès à présent dans un contexte de crise encore bien présent et qui a profondément modifié la façon de travailler.

 

Merci Julie pour ces conseils sophro ! 

 

Pour aller plus loin et profiter des bienfaits de la sophrologie en direct, nous vous donnons rendez-vous pour une séance en live avec Julie sur Facebook le 12 février à 13h ! Suivez-nous pour avoir les infos et « stay tuned » 😉

[N.D.L.R IMPORTANT : Ceci n’est pas un avis ou un conseil médical. L’activité physique, les soins de support et les médecines complémentaires ou alternatives peuvent venir en complément de vos traitements mais ils ne les remplacent pas. Selon votre pathologie ou votre situation de santé, il peut y avoir certaines contre-indications à pratiquer certains mouvements. Nous vous invitons à demander conseil à votre professionnel de santé référent (médecin traitant, oncologue, médecin spécialisé) avant d’opter pour une activité physique.]

 

 

Julie Morin est consultante en entreprise pour Wecare@Work, elle est aussi psychothérapeute et sophrologue. Ce qui l’anime ? Offrir un espace d’échange et de partage privilégié aux personnes en difficultés. Cet espace neutre, bienveillant dont nous avons tous besoin à un (ou plusieurs) moment dans notre vie. Permettre de libérer les mots pour guérir ou du moins adoucir les maux. Voir le visage des personnes qu’elle accompagne, s’ouvrir, leur posture se transformer, leur sourire, est un cadeau et un véritable moteur.

 

 

 


Crédit photo couverture : Canva
Crédit photo article : © Wecare@Work