ACTU COVID-19 – REPRISE DU TRAVAIL ET GARDE D’ENFANTS 2/2

Avec la crise du COVID-19, les établissements scolaires et les crèches ont dû fermer. Désormais, les enfants retrouvent le chemin de l’école petit à petit. En cette phase 2 du déconfinement, quelles sont les nouvelles mesures concernant les établissements scolaires ? Quelles solutions pour la garde d’enfants ?

[Mise à jour (juillet 2020) Ce dispositif a pris fin le 5 juillet 2020, sauf dans les départements de Guyane et de Mayotte —> Les salariés en arrêt de travail pour garde d’enfant n’ont aucune démarche à accomplir. Leur employeur procède à la déclaration d’activité partielle via le site declare.ameli.fr]


Ce qui a changé au 2 juin


> Concernant le chômage partiel pour garde d’enfants

Pour le moment, depuis notre article « Reprise du travail et garde d’enfants 1/2 » il n’y a pas eu d’annonce complémentaire concernant la mise au chômage partiel des personnes ne pouvant télétravailler et devant garder leurs enfants. 


> Pour la reprise de l’école comment cela se passe ?

La reprise de l’activité dans les établissements scolaires est progressive. La réouverture de ces établissements implique la possibilité de l’application stricte des mesures sanitaires précisées dans le protocole national de déconfinement du ministère du Travail. Afin de respecter ces mesures sanitaires, selon les consignes du ministère de l’Éducation nationale, les cours se déroulent en groupes comprenant au maximum 15 élèves dans le respect des règles de distanciation. Pour la maternelle, le maximum est de 10 élèves. 

À partir du 2 juin, toutes les écoles (primaires et secondaires) rouvrent et accueillent les enfants au moins une partie de la semaine. Pour les collèges, il y a une différenciation selon les zones vertes ou oranges. Pour les zones oranges, à savoir l’Île-de-France, la Guyane et Mayotte : les collèges rouvrent progressivement pour les classes de 6e et 5e. Les zones vertes, c’est-à-dire l’ensemble des autres départements, en revanche peuvent accueillir les élèves de la 6e à la 3e.

Tous les lycées généraux, technologiques et professionnels des zones vertes sont ouverts, et les élèves sont accueillis progressivement par classe. De plus, tous les élèves peuvent être accueillis pour des entretiens pédagogiques individuels. Concernant les zones oranges, seuls les lycées professionnels sont ouverts en vue des certifications, avec le droit pour chaque lycéen à au moins un entretien pédagogique individuel. Les autres lycées, les lycées généraux et technologiques, sont uniquement ouverts pour des entretiens pédagogiques individuels. Nota bene, l’épreuve orale du baccalauréat de français est annulée et sera validée par le contrôle continu.

Par ailleurs, des moyens sont mis en place pour accompagner les élèves « décrocheurs ».


Comment s’organiser avec ce nouveau rythme scolaire et la reprise du travail ?


En accord avec votre employeur, vous pouvez mobiliser le télétravail pour pouvoir garder vos enfants et travailler en même temps. Si ce n’est pas possible,  vous pouvez envisager une nouvelle forme d’organisation en demandant à votre employeur la mise en place d’horaires décalés ou l’alternance de télétravail et de travail en présentiel si cela est plus envisageable. Cela vous permettra d’arranger votre programme hebdomadaire en fonction de vos enfants, ou au moins de vous accorder avec vos proches sur le temps consacré aux enfants dans la journée. L’ouverture des cantines (gérées par les établissements scolaires), des garderies et des périscolaires (gérés par les communes) est soumise au respect du protocole sanitaire et se fait au cas par cas. Certains établissements scolaires ont mis en place d’autres solutions de demi-pension : la venue d’un food-truck ou d’une sandwicherie par exemple. Pour en savoir plus, nous vous invitons à vous rapprocher des établissements scolaires de vos enfants afin de voir quelles solutions sont envisagées. Peut-être devrez-vous prendre des dispositions afin que votre enfant puisse manger à votre domicile ou préparer un panier-repas pour l’école ? 

Concernant les crèches : celles-ci sont ouvertes en priorité aux familles monoparentales, aux enfants des soignants, des enseignants et des couples ne pouvant pas télétravailler. Si vous faites garder votre enfant par un proche, il est conseillé de rester prudent et de privilégier le port du masque, de procéder aux gestes barrières sanitaires et de faire attention aux personnes vulnérables, notamment les personnes âgées, afin de leur éviter toute contamination éventuelle.


Quelles solutions trouvées en entreprise ?


Il existe plusieurs solutions mises en place par les entreprises elles-mêmes. Certains employeurs, par exemple, ont choisi de faire appel à des sociétés de garde d’enfants à domicile ou dans un espace spécifique créé pour l’occasion sur le lieu de travail, pour que leurs salariés puissent revenir au travail. D’autres adaptent des horaires de travail élargis (sur la journée voire sur plusieurs jours) pour simplifier l’organisation de leurs employés. D’autres encore mettent en place un roulement par équipe afin d’assurer une présence sur site et de pouvoir continuer chacun à leur tour à garder leurs enfants ne pouvant se rendre à l’école ou ne pouvant être gardés.

Et vous, quelles solutions avez-vous mises en place ou de quelles solutions avez-vous pu bénéficier au sein de votre entreprise ?

Si vous avez mis en place ou bénéficié d’autres solutions dans votre entreprise, n’hésitez pas à témoigner. Vous pouvez nous envoyer un mail à l’adresse suivante : alloalex@wecareatwork.com.

Prenez-soin de vous !

 



Sources :

– Ameli.fr : « COVID-19 : dispositif d’indemnisation des interruptions de travail des salariés et non salariés », 26 mai 2020 ;
– Travail-emploi.gouv.fr : « Coronavirus, le ministère du Travail vous informe et vous accompagne – Garde d’enfants et personnes vulnérables », 17 avril 2020, mis à jour le 12 mai 2020 ;
– Travail-emploi.gouv.fr : « Coronavirus, le ministère du Travail vous informe et vous accompagne – Activité partielle, chômage partiel », 17 avril 2020, mis à jour le 25 mai 2020 ;
– Direccte : portail du ministère du Travail sur l’activité partielle pour les employeurs [consulté le 25 mai 2020] ;
Communiqué de presse des ministère des Solidarités et de la Santé et du Travail, 17 avril 2020 ;
– Declare.ameli.fr pour garde d’enfants pour les professions libérales, artisans-commerçants, professionnels de santé, artistes auteur, stagiaires de la formation professionnelle ou gérants salarié.: « Déclaration de maintien à domicile – Coronavirus – les conditions, Service de déclaration en ligne des arrêts de travail », [consulté le 27 mai] ;
– Education.gouv.fr : « Questions-Réponses Coronavirus – COVID-19 : informations et recommandations pour les établissements scolaires, les personnels et les familles » 22 mai 2020 [consulté le 27 mai].

Crédit photo : jcomp / Freepik