PRÉPARER LE RETOUR AU TRAVAIL 1/2

SE PRÉPARER AU CHANGEMENT


Depuis deux mois, nous avons tou.te.s appris à faire face à un nouveau changement, un grand bouleversement. Nous avons dû gérer nos émotions, accepter la situation, mettre en place une nouvelle organisation entre le travail-l’école-le sport-la cantine à la maison… Nous semblons enfin voir le bout du tunnel… le 11 mai approche, et avec lui son déconfinement tant attendu… Libérateur. Cette situation fait particulièrement écho aux situations de maladie au travail que nous rencontrons quotidiennement chez ALLO Alex et Wecare@work. De nombreuses questions se posent autour du retour au travail
.

Aujourd’hui, nous vous proposons donc quelques conseils et points clés pour vous accompagner dans cette nouvelle étape. 


De l’acceptation du changement et de l’incertitude 


L’acceptation

« L’après » confinement ne sera pas semblable à « l’avant ». Ce retour va être progressif, sur une durée indéterminée. Patience étant mère de toutes les vertus, nous allons donc devoir en faire preuve, encore un temps. Comme au moment du confinement, à l’orée de cette période de déconfinement, il faudra pour chacun.e un temps d’adaptation. Nous devons tou.te.s nous faire à cette idée, « ce ne sera pas comme avant ». Cette période de changement, d’adaptation s’évalue sur la durée avec l’implication de tous les acteurs de l’entreprise.
« La situation est désormais différente, que pouvons-nous faire dans ce contexte ? » « Sur quoi pouvons-nous agir ? individuellement, puis collectivement ? » Autant de questions auxquelles chacun.e devra trouver ses réponses, personnellement, puis de façon collégiale. S’adapter pour enfin planifier à nouveau, étape par étape, la période étant bâtie d’incertitudes et d’aléas avec lesquels nous devons tou.te.s jongler.

L’anticipation

Bien qu’attendu, le retour au travail peut s’avérer plus complexe qu’il n’y paraît. Il y aura autant d’expériences de déconfinement à venir que d’expériences différentes du confinement. En effet, ce retour au travail ne sera pas le même pour tout le monde et c’est important de pouvoir en tenir compte. La crise que nous traversons n’est pas terminée et les situations qui en découlent peuvent toujours susciter stress et anxiété. Nous avons tou.te.s envie de croire que le retour sera identique à « l’avant » car cela nous rassure. Mieux vaut s’y préparer, cela risque de ne pas être le cas.
Les modalités de reprise sont encore indéterminées pour beaucoup d’entre nous : la réouverture des écoles sera-t-elle échelonnée ou non ? les transports ? le maintien du télétravail ? Où va-t-on se procurer des masques et du gel hydroalcoolique ? Vais-je retrouver mon poste comme avant ? Autant de questions qui peuvent encore se bousculer dans notre tête et générer tout autant d’angoisses.
En dehors des questions logistiques et de sécurité sanitaire primordiales, il est tout aussi important de prendre en compte l’impact psychologique de ce changement de situation, de rythme… Ce que nous pouvons faire, chacun.e à notre échelle c’est anticiper. Essayer de prévoir quelles vont être nos difficultés individuelles et communes, les lister pour mieux s’y préparer. Identifier quelles sont nos interrogations en suspens pour le moment, quels sont nos besoins et quelles sont nos inquiétudes, puis partager ces informations entre collaborateurs, managers, CSE, DRH et dirigeants afin de préparer au mieux ce retour au travail. Peut-être que vous vous maintiendrez en télétravail quelques temps ? Cela vous laissera davantage de temps pour vous préparer, vous et.ou votre entreprise.


De l’expérience collective, nourrir son expérience individuelle et inversement


Faire le bilan

Pour préparer son retour, un bilan de la période écoulée est nécessaire. Nous pouvons tout.e.s tirer les enseignements de notre expérience individuelle et collective de la crise, mettre en parallèle nos succès et nos échecs à l’issue du confinement. Peut-être souhaiterons-nous ou devrons-nous nous réinventer ? En proie aux difficultés, ce sera peut-être l’occasion de changer d’optique ou de prendre un chemin différent ? Cet état des lieux permettra d’aller de l’avant, collectivement, étape par étape : les outils qui ont fonctionné peuvent être conservés ; valoriser nos efforts individuels et collectifs et nos réussites peut nourrir un nouvel élan… La mise en place d’un nouveau dialogue ou son maintien au sein d’une équipe ou entre les différents acteurs de l’entreprise paraît alors incontournable. Peut-être serait-ce l’occasion pour que chacun puisse émettre des souhaits de changements ? De ce bilan, nous tirerons une nouvelle feuille de route, qu’il faudra ajuster au fur et à mesure, une vision claire sur le moyen terme n’étant pas envisageable pour le moment au vu de la situation imposée par la pandémie. 

La semaine prochaine nous vous proposerons d’autres conseils pour une reprise du travail plus sereine, qui s’inscrit dans la durée !

Le 11 mai, si vous sortez, sortez masqués !

Prenez soin de vous !

 


Crédit photo : Prostock-Studio