Refus du temps partiel thérapeutique