PEUT-ON REPRENDRE LE TRAVAIL AVANT LA FIN D’UN ARRÊT MALADIE ?

Un salarié en arrêt maladie a la possibilité de reprendre son travail avant la date de fin de l’arrêt, initialement fixée. Et uniquement, si la date de fin de l’arrêt maladie est avancée sur autorisation médicale.

La reprise anticipée du travail doit être autorisée par le médecin prescripteur de l’arrêt maladie. Il est en principe le seul à pouvoir autoriser une reprise anticipée. Si ce n’est pas le cas, l’employeur est en droit de refuser la demande de reprise anticipée.

Dans les cas où une visite médicale de reprise  est obligatoire (arrêt de + de 30 jours, maladie professionnelle, retour d’un congé de maternité), l’employeur a également la possibilité de s’ opposer à la demande de reprise anticipée de son salarié, dans l’attente de l’avis du médecin du travail.

Lorsque le salarié reprend prématurément son travail, il doit en informer la Caisse primaire d’assurance maladie à laquelle il est rattaché pour que celle-ci suspende le versement des indemnités journalières.

Par contre, si l’employeur a demandé une subrogation pour son salarié en arrêt de travail, c’est à lui que revient la responsabilité d’informer la CPAM de la reprise anticipée du travail par son salarié. 

La CPAM est en droit de récupérer les sommes qui n’auraient pas dû être versées du fait de la reprise anticipée du salarié.