07 JANVIER 2020 Franck MARS

RENCONTRE AVEC FRANCK

Qui es tu ?

Bonjour, je m’appelle Franck Mars, j’ai 47 ans et suis père de deux fils de 20 et 17 ans.

Je suis Directeur Commercial chez ServiceNow depuis Septembre 2017.

On a découvert mon cancer quelques semaines après que je sois rentré chez ServiceNow, en étant hospitalisé d’urgence pour un abcès perforant à l’intestin, doublé d’une septicémie générale.

Les investigations liées à la première pathologie ont décelé un cancer du rein gauche, en phase avancée.

Mon parcours « maladie et travail » :

L’annonce :

J’ai eu la chance d’être très bien entouré dans ma vie personnelle, mais également au travail.

J’ai pu partager le diagnostic, les incertitudes, avec l’équipe dirigeante de ServiceNow, ainsi que les équipes avec lesquelles je travaillais.

L’avenir étant incertain, j’ai pu bénéficier d’un élan de bienveillance de ServiceNow France et d’un backup, le temps que je me soigne, étant en plus en période d’essai.

Tout au long de mon hospitalisation, j’ai reçu beaucoup de messages de soutien et des informations me permettant de rester connecté pour oublier mon quotidien, fait de traitements et de douleurs.

Les traitements :

Au final j’ai été arrêté deux mois, un mois pour la septicémie et un autre mois suite à l’ablation du rein, sans chimiothérapie, fort heureusement.

En accord avec le chirurgien et mon employeur, j’ai pu reprendre rapidement en évitant les six mois de convalescence prévus, sous réserve de plannings aménagés et de morphine quotidienne.

Il m’aura fallu environ 12 mois pour retrouver la forme complète.

L’après :

Mon quotidien est identique à celui qui a précédé la maladie, en mieux !

Grace aux équipes ServiceNow, j’ai pu reprendre assez vite, à mon rythme sans cadre légal spécifique. Toutes les fonctions de l’organisation m’ont aidé.

Tout le monde a toléré les pauses liées à la fatigue, et au traitement par morphine.

Pendant quelques mois j’ai évité les longs déplacements en train et en voiture. La Société a également aménagé des choses spécifiques pour notre Kick Off annuel à Las Vegas.

« Ce qui ne te tue pas te rend plus fort » et c’est vrai ! Aujourd’hui je suis revenu plus fort, plus ouvert aux autres, aux priorités de la vie.

Les contrôles permanent de la maladie (Prise de Sang, Échographies, Scanners) nous rappellent à quel point la vie est précaire et combien chaque jour de plus est un cadeau du ciel.

Il faut continuer à avancer et faire attention à la tristesse, la gestion de ses émotions, son alimentation, son sommeil qui sont le lit du cancer à mon sens.

Pour aider ceux qui  rencontrent la maladie pour la première fois, quel conseil donnerais tu pour concilier maladie et travail ?

L’injustice et la perte d’espoir doivent être combattu en premier lieu.

Le cancer est une maladie massive, tous les jours des milliers de personnes sont touchées, aucune famille n’est épargnée, et puis les traitements sont de plus en plus efficaces.

LE truc ou astuce qui t’a aidé ?

Accepter, combattre et passer du temps avec ses proches. L’Amour est de loin la meilleure défense face à la maladie en général.

Prier pour les croyants est un bon exécutoire… et faire confiance aux médecins.

L’adresse ou le lien qui t ‘a été le plus utile ?

Le livre « Apprendre à vivre » de Luc Ferry.

Pour aider à faire progresser les entreprises sur la maladie au travail, peux-tu nous citer 3 actions qui te semblent utiles à mettre en place pour mieux concilier maladie et travail ?

Ne plus stigmatiser la maladie par peur de celle-ci.

Considérer que la maladie développe des qualités importantes en entreprise : Combativité, Bienveillance, Résilience, Humilité, Pugnacité, et Gentillesse.

Permettre aux malades qui reviennent de s’exprimer sur ce qu’ils ont vécu là-bas à l’hôpital.