04 JUILLET 2019

CAP EMPLOI MODE D’EMPLOI

Les agences de Cap emploi sont spécialisées dans l’aide à la recherche de travail pour les personnes en situation de handicap. Mais Il faut abolir les clichés…. Lorsque l’on passe la porte d’entrée, généralement, rien ne distingue l’accueil du Cap Emploi d’une agence classique de Pôle Emploi.

Leur mission première est de sensibiliser, car le handicap n’est pas un frein à l’orientation professionnelle !

Et entre idées reçues, craintes des employeurs et parcours chaotiques, la réalité est souvent dure pour les chômeurs en situation de handicap en France.

La loi du 11 Février 2005 oblige tout employeur d’au moins 20 salariés à employer du personnel handicapé, à hauteur de 6 % de son effectif total. La contribution annuelle à l’ AGEFIPH est l’un des 6 moyens prévus par la loi pour s’acquitter de cette obligation.

Il y a 98 Cap Emploi sur le territoire national,  y compris les DOM TOM, qui ont pour mission d’accompagner les demandeurs d’emploi en situation de handicap dans toutes leurs démarches de recherche d’emploi et de formation. Chaque personne se voit attribuer un référent qui la suivra tout-au-long de son parcours, et dans le meilleur des cas jusqu’à un emploi durable.

Quelles sont les missions principales de Cap Emploi ?

C’est avant tout de mettre en rapport les employeurs et les travailleurs, ce sont les référents qui organisent par étapes le retour à l’emploi d’une personne en situation de handicap.

Pour les demandeurs d’emploi :

Penser au projet professionnel afin qu’il soit en adéquation avec le handicap de la personne. Accompagner sur une recherche de formation adaptée. Conseiller sur les aides techniques financières et humaines à mettre en œuvre. Mettre en relation le candidat et l’employeur. Accompagner le candidat et le suivre dans son parcours d’intégration.

Pour les entreprises :

Sensibiliser au handicap. Faire émerger des recrutements possibles. Présélectionner les candidats. Mettre en œuvre les aides techniques, financières et humaines adaptée. Accompagner l’entreprise dans la bonne intégration du candidat.

C’est avant tout un label qui propose deux offres de service : La première offre est un accompagnement dans une optique de retour à l’emploi pour les personnes handicapées orientées vers le milieu ordinaire. La deuxième offre s’adresse aux employeurs privés et public, qui veulent être accompagnés dans l’intégration de personnes handicapées.

Quels sont les modes de financements de Cap Emploi ?

Il existe 3 modes de financement :  L’Agefiph, le FIPHFP, et le pôle emploi.
Il  est donc utile de préciser qu’une personne en situation de handicap inscrite au pole emploi a donc le choix de se faire aussi suivre par un cap emploi.

Le handicap en moteur, mais l’emploi avant tout :

Il  faut bien évidemment tenir compte de la problématique de santé, celle-ci est au cœur de leur activité.

« La pathologie va-t-elle être un frein ? Dans quelles conditions est-il possible de travailler avec son handicap ? » Ces questions sont fréquentes.  Pas question pour autant de voir le handicap comme la problématique principale, mais plutôt comme une donnée parmi d’autres.

Combattre la stigmatisation par la sensibilisation :

Les conseillers répondent aux sollicitations des entreprises, leur proposent des candidats tels des cabinets de recrutement, se déplacent sur place afin d’offrir des solutions concrètes : Matériel, gestion du stress, position assise/debout, pauses supplémentaires, mi-temps…

Tout est fait pour réfléchir à toutes les possibilités.  Des dispositions indispensables pour  des personnes qui vont souvent minorer leurs problèmes et leurs limites, de peur de ne pas avoir de travail .