02 JUILLET 2019 Pascal HERSIGNY

RENCONTRE AVEC PASCAL

Qui es tu ?

Je m’appelle Pascal, j’ai 55 ans, je suis en couple, avec 2 enfants. J’habite en région Parisienne.

J’ai appris en juin 2012, que j’avais un lymphome non hodgkinien de  stade 4.

A l’époque, j’avais arrêté mon travail salarié (cadre dirigeant d’un filiale dans le BTP) pour créer ma société (organisme de formation).

Mon parcours « maladie et travail » en questions :

 L’annonce :

Je n’en ai pas parlé au travail, car j’étais seul dans ma société et j’ai décidé de continuer mon projet professionnel.

Les traitements :

J’ai continué à travailler pendant mes traitements et donc ne me suis pas arrêté.

L’après :

Je n’ai pas eu d’avant et d’après en terme de travail.

J’ai eu un avant et après en terme de « développement personnel ».

Aujourd’hui, à quoi ressemble ton quotidien au travail ?

Aujourd’hui, j’ai une nouvelle activité.

Je suis d’une part coach, et j’accompagne les personnes atteintes d’un cancer dans leur processus de guérison et notamment dans leur gestion des peurs, angoisses et émotions liées au cancer.

D’autre part, je diffuse de l’information et des formations pour aider les personnes qui ont un cancer (je commence).

La maladie a t’elle changé ta vie professionnelle ?

Je n’ai plus l’impression de travailler. Je suis passionné par ce que je fais, je travaille de chez moi et d’où je veux.

J’ai beaucoup évolué sur ma vie émotive et affective. J’ai rencontré une femme extraordinaire et nous avons un projet commun de voyages et de vie à l’étranger… Qui devient tout à fait possible, à partir du moment où je travaille sur Internet.

La maladie a t’elle révélé des choses de toi même que tu ne soupçonnais pas ?

Oui, j’ai pu, suite au cancer, me poser les bonnes questions et comprendre ce qui était réellement important pour moi et me libérer de beaucoup de peurs qui me bloquaient et qui pour moi sont à l’origine de mon cancer.

La maladie t’a t’elle donné des envies de changement ?

Oui, j’ai enfin pu passer à l’action pour réaliser mes rêves et vivre comme je le souhaite et comme ce que les autres attendent de moi.

Quel serait LE conseil que tu donnerais à ceux qui  rencontrent la maladie pour la première fois,  pour concilier maladie et travail ?

Accepter que cette période du cancer est une période charnière pour un changement d’être, de vie.

LE truc ou astuce qui t’a aidé ?

C’était un peu pour moi comme l’expression:  » Brûler ses vaisseaux « ….

Cette expression fait référence au débarquement des troupes de Agathocle de Syracuse, en Afrique du nord, vers le IVème siècle avant Jésus-Christ.

Lors de son arrivée en Afrique, il fit brûler tous ses navires, pour ne pas qu’il y ait de retour précoce. De ce fait,  » les vaisseaux  » font allusion aux bateaux, et  » brûler  » désigne la volonté de ne pas revenir en arrière….

Pour moi, il n’y avait pas de retour en arrière possible. J’étais devant un ultimatum.

La seule solution, c’est de laisser tomber mes anciens schémas et de devenir qui je suis censé être.

Pour aider à faire progresser les entreprises sur la maladie au travail, peux-tu nous citer les actions qui te semblent utiles à mettre en place pour mieux concilier maladie et travail ?

Action 1 : Accepter la situation.

Action 2 : Définir ce que je veux vraiment.

Action 3 : Décider de passer à l’action.

Action 4 : Passer à l’action…..