Format site (25)

CONGE BILAN DE COMPETENCES (1 ère partie)

A qui s’adresse le congé bilan de compétences ? :

Aux personnes qui souhaitent faire le point sur leur expérience professionnelle et personnelle:

En repérant et évaluant des savoirs acquis par le travail, la formation, la vie sociale.

En identifiant des savoirs, des compétences, des aptitudes, et en décelant des potentialités inexploitées, afin de déterminer et valider le choix d’une formation, et établir un projet professionnel ou personnel.

Pour le salarié en CDI :

Pour obtenir un  congé bilan de compétences , le salarié en CDI doit justifier d’une activité salariée d’au moins 5 années, consécutives ou non, dont 12 mois au sein de l’entreprise auprès de laquelle il formule sa demande.

Pour le salarié en CDD :

Une personne employée en CDD peut parfaitement obtenir un congé bilan de compétences, à condition de pouvoir justifier de 24 mois (consécutifs ou non) d’activité salariée au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD (consécutifs ou non) au cours des 12 derniers mois.

Comment demander ce congé ? :

Après s’être assuré de son éligibilité au bilan de compétences, le salarié doit formuler à son employeur une demande d’autorisation d’absence.

Celle-ci doit être faite par écrit, au minimum 60 jours avant la date prévue du début du bilan de compétences. Elle doit préciser les dates de début et de fin du bilan, ainsi que les coordonnées de l’organisme choisi.

A compter de la réception de la demande, l’employeur dispose de 30 jours pour accorder, refuser ou reporter le congé bilan de compétences. A noter que le report doit être justifié, et ne peut intervenir dans un délai ultérieur à 6 mois après la date demandée par le salarié.