Format site (66)

RENCONTRE AVEC ANGELIQUE

Qui es-tu ? 

Je m’appelle Angélique, j’ai 48 ans, suis divorcée et je vis à Nice.

J’ai eu un cancer du sein en 2011, alors que j’étais chef d’entreprise. Je créais des produits d’accueil sur mesure pour les hôtels de luxe, avec leur propre identité olfactive.

Après l’annonce de la maladie à 41 ans, j’ai tout arrêté pendant les traitements, puis finalement arrêt total de la société.

Après une mastectomie et 4 opérations, les infirmières m’ont proposé la lingerie qui existait sur le marché!

J’ai fait le triste constat que la lingerie post opératoire était d’une tristesse à mourir et surtout très inconfortable, car conçue avec des matières synthétiques qui me grattaient beaucoup . Catastrophique de laideur et d’inconfort !!!

Alors en rigolant, je leurs ai dit: pas de souci, je vais trouver ailleurs. Mais rien ! Nulle part ! Pas de coton, pas de lingerie agréable sans armature ! Nice, Paris etc…. J’ai cherché, cherché !

J’ai donc décidé sans savoir à quoi je m’attaquais, de créer une ligne de lingerie de confort pour toutes ces femmes fragilisées par la maladie ( avec des modèles pour les mastectomies).

Je voulais une lingerie en coton, sans armature et extrêmement douce et FEMININE ! Avec leurs bretelles mal positionnées, leurs coutures apparentes et leurs armatures, les sous-vêtements classiques ne sont pas adaptés aux personnes fragilisées. Bien sûr le créneau n’est pas nouveau mais l’offre disponible sur le marché est plus à ranger au linéaire « équipement orthopédique » qu’au rayon « dessous sexys »!

Ma maladie est arrivée alors que mon père était lui-même atteint d’un cancer, mon père décède et ma mère aussi, deux mois plus tard.

Je décide donc de donner le nom de Cœur de Lys à ma société en hommage à mes parents. J’ai monté Coeur de Lys, sans imaginer la complexité du projet.

Aujourd’hui, à quoi ressemble ton quotidien au travail ?

Je travaille beaucoup plus qu’avant, car je fais ce que j’aime pour une cause qui me tient personnellement à cœur. Je suis heureuse d’apporter de la douceur et de la féminité à toutes ces femmes qui en ont tant besoin.

Deux ans m’ont été nécessaire pour mûrir le projet. Je ne connaissais personne dans ce secteur. J’ai donc arpenté les allées des salons professionnels pour proposer mes idées. Finalement j’ai trouvé un fabricant, des modistes, et les premiers prototypes ont vu le jour en quelques mois.

Le concept séduit tant et si bien que la Ligue accepte un partenariat (un pourcentage des ventes est reversé), et je remporte le Trophée Rotary 2014 de la Création d’Entreprise. Ma collection est disponible à la vente sur Internet et dans certaines boutiques.

Mes modèles sont dans une matière inutilisée en lingerie, le coton biologique, avec un modélisme très particulier : la couture en fourreau ( aucun élastique sur la peau.)

Les brassières de confort avec fermeture sur l’avant en post opératoire sont mes modèles phare.

J’ai moi-même testé tous les prototypes pour m’assurer qu’ils conviennent: Il suffit qu’un fil dépasse sous un bras fragilisé et ça gratte toute la journée, tellement qu’on finit par en pleurer.

J’ai fait aussi analyser tous les tissus pour m’assurer qu’il n’y ait pas de perturbateurs endocriniens, suspectés d’être facteurs de risques supplémentaires de nombreux cancers.

Seule à la barre, je suis ma propre styliste. Les dessous que je dessine correspondent à ceux que j’ apprécierais de porter.

J’ai été élue coup de coeur du salon International de la lingerie à Paris en 2016 , seule à travailler le coton biologique, pour les femmes opérées ou pas !

Mon banquier m’a fait confiance tout de suite , et m’a ouvert une ligne de crédit importante. Ils me suivent toujours et sont très réactifs.

Qu’est ce que la maladie t’a apporté ?

La maladie m’a permis de servir vraiment à quelque chose dans ce monde d’indifférence, les malades me portent et leurs témoignages me font avancer.

Je me suis enfin lancée dans le bénévolat, chose que je n’osais faire. Je me suis beaucoup investie avec la ligue contre le cancer

Coeur de Lys : https://bit.ly/2PvQgvh