Format site (59)

RENCONTRE AVEC EDDY

Qui es-tu ? 

Je m’appelle Eddy, j’ai 50 ans,et suis célibataire sans enfant. J’habite sur la Métropole Lilloise dans les Hauts de France.

Mon parcours « maladie et travail » :

L’annonce :

C’était en 2014, en plein mois d’août. Je me souviens très bien de l’annonce du chirurgien : « Monsieur, vous avez un cancer du sein grade 3 multifocal », c’est à dire plusieurs tumeurs, deux dans mon cas. J’ai été très surpris ! Pour moi, ce cancer là était féminin. Pourtant, environ 240 hommes sont touchés chaque année.

Etant en arrêt maladie pour ce cancer du sein, j’ai expliqué ce qui m’arrivait au travail. J’ai obtenu de bonnes réactions comme des réactions décalées, un soutien inconditionnel de proches collègues, comme des réactions bizarres telles que : « c’est pas grave c’est un homme ! »

Les traitements :

Quinze jours après le diagnostic, on m’a enlevé la totalité du sein et des ganglions sentinelles. Après ça j’ai suivi les traitements classiques : chimiothérapie, radiothérapie… En tout, 20 mois d’arrêt maladie.

J’ai dû arrêter mon travail, car pour des petits remplacements, c’est dur de trouver du personnel. C’était déjà difficile avec des arrêts de un mois, car pour celui qui remplace c’est une situation précaire.

Avec un collègue on faisait parfois des sorties quand son emploi du temps le permettait, boire un thé ou un café, parfois un petit resto, histoire de me changer les idées !

L’après :

J’ai repris le travail avec l’aide d’une assistante sociale de la CPAM et de la doctoresse de la médecine du travail afin de mettre en place un mi-temps thérapeutique pour le début de la reprise.

Aujourd’hui je ne travaille plus car j’ai été licencié par mon entreprise. Du coup j’ai réévalué mon orientation de carrière et j’envisage de changer de métier grâce à une formation qualifiante.

Pour aider ceux qui  rencontrent la maladie pour la première fois, quel serait LE conseil que tu leur donnerais pour concilier maladie et travail ?

Surtout bien s’entourer de personnes positives et ne pas hésiter à en parler… parfois on est surpris d’obtenir de bons renseignements ou de bonnes astuces de personnes de qui on ne l’attendait pas.

LE truc ou astuce qui t’a aidé ?

Des infusions pour remonter mes défenses immunitaires après les chimio, mais surtout les conseils du personnel soignant et mes pharmaciennes.

L’adresse ou le lien qui t ‘a été le plus utile ?

« Mon Réseau cancer du sein » : Le réseau social pour les femmes touchées par un cancer du sein et leurs proches

https://www.monreseau-cancerdusein.com/

« Sœurs d’encre » by rose tattoo, qui m’a permis de me faire tatouer sur ma cicatrice de mastectomie.
https://www.soeursdencre.fr/

Pour aider à faire progresser les entreprises sur la maladie au travail, peux-tu nous citer 3 actions qui te semblent utiles à mettre en place pour mieux concilier maladie et travail ?

Dans certains cas de métier, pouvoir organiser un travail en binôme plutôt que seul, quand la personne reprend le travail.

Une évaluation régulière des difficultés rencontrées pendant le travail.

Un statut pas forcément de travailleur handicapé, mais « en traitement » par exemple (il est peut être possible de trouver mieux).