Format site (55)

RENCONTRE AVEC ANTOINE

Qui êtes vous ?

Je m’appelle Antoine TRICHET, j’ai 33 ans et suis DRH de Webhelp  à Caen, qui est une entreprise privée de Service et conseil en relation client, composée de  950 salariés.

Votre salariée vous a-t-elle parlé de sa maladie ?

Oui tout à fait, quelques temps après avoir appris le diagnostic (cancer).

Cette salariée qui se préparait à se battre contre la maladie, m’a demandé un entretien pour d’une part informer l’entreprise et pour trouver des solutions afin de concilier traitement et travail.

De plus, cela nous a permis de faciliter son retour au travail et de ne pas perdre le lien, car elle a été contrainte d’être en arrêt pendant plusieurs mois.

Quel a été le temps d’arrêt maladie de votre salariée ?

6 mois.

A-t-elle maintenu un lien pendant son arrêt maladie ? L’avez-vous contactée ?

Oui tout à fait.

Elle a été transparente sur sa maladie, ce qui nous a permis avec son accord de garder le lien.

Le lien s’est essentiellement fait via notre infirmière du travail et le service RH.

Comment l’avez-vous accueillie à son retour dans l’entreprise ? 

Premièrement nous avons pu anticiper son retour et ça c’est un prérequis essentiel !

Son retour s’est fait en mi-temps thérapeutique, nous avons adapté sa charge de travail.

Bien évidemment une formation sous forme de coaching a eu lieu pour une reprise progressive et qualitative. Dans le cas présent, cette salariée n’a pas eu besoin d’adaptation de poste « matérielle ».

Quand c’est le cas nous étudions avec le service de santé au travail et une ergonome ce qu’il est possible de mettre en place en amont.

Avez-vous allégé ses missions ? Aménagement des horaires/Télétravail ? 

Oui tout à fait,  en réorganisant ponctuellement la charge de travail sur le service concerné et grâce à son mi-temps thérapeutique.

En fonction des postes et du niveau de responsabilités nous pouvons proposer du télétravail de façon ponctuelle, le lien physique avec l’environnement de travail étant socialement et psychologiquement très important.

Comment gérez- vous les absences de cette salariée en cas de traitements/rdv de contrôle maladie ?

Nous tâchons de les concilier au mieux en adaptant quand cela est possible les plannings.

En ayant cette démarche nous nous inscrivons dans un cercle vertueux de confiance réciproque et donc, in fine d’engagement.

Que vous a-t-il manqué ? Qu’est ce qui aurait pu vous aider ? 

Peut-être une sensibilisation globale de nos managers sur le lien cancer et travail.

Vos trucs ou astuces pour un retour optimum au travail ?

Beaucoup d’écoute, de l’empathie et de la transparence à tous les niveaux !

Aucune situation n’est insurmontable, encore faut-il en parler…