Format site (40)

RENCONTRE AVEC ALEXANDRA

Qui es tu ?

Je m’appelle Alex! Alias Jeannette qui est mon nom de scène.

J’ai 41 ans … Déjà!

Je suis mariée depuis 5 ans et nous vivons en tribu avec mes deux ados et l’ado de mon mari, dans une ambiance familiale réconfortante, dans la vallée de l’Hérault, près de Montpellier.

Je suis tombée malade à la suite de plusieurs événements traumatisants qui se sont produits sur une seule année : Violence conjugale, harcèlement au travail, puis licenciement pour faute grave.

L’année de mes 31 ans. Une Hécatombe…..

J’étais en création d’entreprise et j’ai eu ce coup de fil du laboratoire médical, le matin de mon anniversaire, je n’ai pas répondu, je connaissais déjà plus ou moins le verdict…

Mon parcours « maladie et travail »:

L’annonce :

Je n’ai pas eu l’occasion d’en parler au travail puisque je venais de me faire licencier. J’étais en création d’entreprise et j’ai camouflé ma maladie autant que j’ai eu l’énergie pour le faire.

Les traitements :

Etant donné que je me suis vite retrouvée alitée, j’ai fini par laisser en plan ma création d’entreprise pour écrire des chansons, faire de la photo, peindre…

L’après :

Finalement, sans le vouloir mais juste par le biais des amis, mes chansons sont tombées entre des mains compétentes et bienveillantes. J’ai enregistré des CD puis commencé à faire des concerts puis des clips, puis monter un groupe!

Les gens connaissent tous quelqu’un touché par la maladie, mes chansons leur parlent.

Je continue donc à composer et je cumule avec la couture dont je suis professionnelle. (ESMOD Stylisme/Modélisme)

Pour aider ceux qui  rencontrent la maladie pour la première fois, peux-tu nous confier ton truc pour concilier maladie et travail ?

SOURIRE (malgré tout), se faire belle, avoir des projets, bien s’entourer.

LE truc ou astuce qui t’a aidé ?

Les belles rencontres, mes nouveaux projets surtout. En profiter pour changer de travail justement puisque ce raz de marée nous transforme.

L’adresse ou le lien qui t ‘a été le plus utile ?

Aucun malheureusement. La ligue contre le cancer de ma ville m’a aidée à sortir de la solitude.