Test nouveau Canva (67)

AIDANTS ET TRAVAIL

QU’EST-CE QU’UN AIDANT ?

 La définition de la Haute Autorité de Santé :

 «Les aidants dits “naturels” ou “informels” sont les personnes non professionnelles qui viennent en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et peut prendre plusieurs formes, notamment le nursing, les soins, l’accompagnement à la vie sociale et au maintien de l’autonomie, les démarches administratives, la coordination, la vigilance permanente, le soutien sychologique,la communication, les activités domestiques, etc. »

Quelques chiffres : 11 millions d’aidants en France, près de 50 % d’entre eux sont en activité…..et plus de 80 % d’entre eux n’en parlent pas à leur DRH ou manager.

Etre un aidant, c’est un peu comme avoir un deuxième emploi, en plus de son travail régulier et en plus de ses autres engagements familiaux, de ses passe-temps ou de ses loisirs.

Prendre soin de quelqu’un ne fonctionne pas de huit heures du matin à six  heures du soir, c’est imprévisible…… et souvent très difficile à adapter à un emploi salarié. Les aidants ont souvent le sentiment qu’ils n’ont pas d’autre choix que de réduire leurs heures de travail, de changer de carrière ou même d’abandonner complètement leur travail.

Les raisons pour lesquelles ils estiment qu’ils n’ont pas le choix : Ils ne peuvent pas obtenir la flexibilité dont ils ont besoin et/ou ils ne peuvent pas obtenir le temps dont ils ont besoin.

Chaque année, plusieurs millions de personnes deviennent « aidants », certaines d’entre elles du jour au lendemain, d’autres de façon plus graduelle. Il y a donc chaque jour une nouvelle population d’aidants sur le marché du travail.

Reconnaitre et accompagner un aidant ne compromet pas la bonne marche de l’entreprise, au contraire !

Très souvent une entreprise qui accompagne son salarié « aidant » attire et garde son personnel, réduit le stress, augmente la productivité, réduit les congés maladie, améliore la gestion du personnel et augmente le moral de son personnel.

D’ailleurs de nombreux aidants qui ne travaillent pas, retravailleraient si le soutien approprié était disponible dans leur entreprise.

Beaucoup de ces aidants développent des compétences ainsi q’ une expérience précieuse, qui peut profiter à l’entreprise.

Avec l’évolution démographique, le nombre d’aidants devrait passer de 11 à près de 20 millions dans les 30 prochaines années….. on comprend donc qu’il devient urgent qu’une meilleure reconnaissance du statut « d’ aidant » soit d’actualité.