Test nouveau Canva (54)

PREPARATION DU RETOUR AU TRAVAIL : TO DO LIST

Une fois vos traitements terminés, il se peut que vous ayez de nouvelles envies ou besoins quant à votre travail.

Quand vous êtes prêt(e) à envisager votre retour au travail, une fois que vous aurez effectué la visite médicale de pré-reprise auprès de la médecine du travail (c’est vous qui devez la déclencher), parler de cette reprise avec votre employeur peut aider et simplifier les choses.

 

Lorsque vous serez prêt(e) à reprendre le travail, vous pourrez établir et discuter d’un plan de reprise de travail, flexible/aménageable, en accord avec votre employeur, qui aidera chacun de vous deux à mieux comprendre :

Comment votre employeur peut vous aider ?

Ce dont vous êtes réellement/toujours capable :

Selon vos capacités (physiques, cognitives), il vous faudra peut être changer/aménager une partie de votre travail ou charge de travail.

A quels moments, comment, il faudrait prévoir des changements/aménagements, s’il y a lieu ? :

Ce plan de retour peut contenir des changements de jour, d’horaires, d’objectifs et même de lieu ou de conditions de travail (ex : télétravail, temps partiel thérapeutique….) sur conseil/avis du médecin du travail notamment, qui aideront votre retour au travail.

D’autant plus si vous avez une RQTH (reconnaissance de travailleur handicapé), qui vous confère de plus grandes possibilités d’aménagements de travail.

Conseil :

Avant d’en discuter avec votre employeur, rédigez par écrit tous les points que vous souhaitez aborder vous aidera.

Essayez de prendre des notes pendant la conversation avec votre employeur. Si vous vous sentez stressé(e) par rapport à cet entretien, vous pouvez vous faire accompagner par une autre personne de l’entreprise.

 

Lors de la reprise de votre travail, essayez aussi de tomber d’accord sur un plan de communication pendant quelques temps, lors de votre reprise :

A qui vous devez vous adresser pour faire le point ? à quelle fréquence ? (chaque semaine, quinzaine, mois) ? , de quelle façon (par mail, téléphone ou en personne) ?.

Cela est important si vous devez vous absenter pour des traitements par exemple.

Le but étant d’aider au maximum votre employeur à se tenir au courant, car vos besoins peuvent changer au fur et à mesure de votre reprise.