Test nouveau Canva (32)

Travailler avec une maladie chronique évolutive…

Vous êtes salarié(e), atteint d’une maladie chronique évolutive, et même si ces  maladies très souvent ne sont pas d’origine  professionnelle, elles peuvent avoir un retentissement dans votre activité professionnelle :

Vous êtes très fatigué(e) au travail, les effets de vos traitements ont des répercussions sur vos activités professionnelles.
Vous êtes confronté(e) à des incompréhensions de la part de vos collègues et/ou de vos supérieurs et vous ne savez pas à qui vous pouvez en parler.

Faire une demande de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), auprès des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH), peut être une solution face à des difficultés qui ne seront peut être que temporaires.

En effet la RQTH peut concerner les maladies chroniques:

Elle constitue un atout et permet l’accès à des aides. Elle est temporaire et renouvelable. Le salarié conserve le choix d’utiliser ou pas ce nouveau statut. Des professionnels sont formés pour vous orienter et vous accompagner dans vos démarches de maintien dans l’emploi.

La médecine du travail :

Le médecin veille à éviter toute altération de votre santé du fait de votre travail. Pour cela il surveille votre état de santé et vos conditions de travail.
Il peut préconiser des aménagements de votre poste de travail, des techniques et des rythmes de travail plus adaptés à votre aptitude médicale du moment.
N’hésitez pas à aller le voir dès que vous en ressentez le besoin. Vous pouvez demander  à rencontrer votre médecin du travail lorsque vous le souhaitez, en toute confidentialité, en plus des visites obligatoires classiques.
Pensez également à la visite médicale de pré-reprise, car pendant votre arrêt de travail, vous pouvez demander une visite de pré-reprise à tout moment. Cette visite est une aide supplémentaire pour effectuer le bilan de votre état physique et psychologique, avant votre retour dans l’entreprise.

Les délégués du personnel :

Ils sont élus par les salariés. Leur rôle est de vous écouter et de vous représenter.
Vous pouvez les consulter à tout moment, et dès que  votre employeur vous propose un nouveau poste, vous reclasse suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle.
Ils sont également consultés lors du reclassement d’un salarié, en fonction de ses compétences professionnelles et de son aptitude médicale.

Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT)  :

Présent dans les sociétés de plus de cinquante salariés, il a notamment pour mission d’assurer la protection de votre santé au travail.
Ces salariés, membres de la société, sont formés pour vous conseiller et vous orienter. Ils ont aussi pour rôle d’améliorer les conditions de travail, et doivent être consultés sur les questions de maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés.

Les Sameth :

Le Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés est présent dans chaque département.
Il pourra vous informer, vous conseiller sur votre situation. Il aidera votre entreprise à mettre en place des solutions, en vue de votre maintien.
Vous pouvez le contacter, ou demander à votre médecin du travail et à votre employeur de le solliciter.

Les assistantes sociales de la Caisse Régionale d’Assurance Maladie (CRAM) :

Les assistantes sociales de la Sécurité Sociale sont aussi présentes dans les départements. Elles ont pour mission de :

Favoriser la détection précoce de vos difficultés de retour à l’emploi.

Rechercher avec vous des solutions pour votre maintien dans l’emploi.

Accompagner vos démarches et votre projet de retour à l’emploi.