Format Site

RENCONTRE AVEC CATHERINE

Qui es-tu ?

Catherine, 48 ans, je suis mariée et je vis en Savoie.

Quelle est ta formation ?

Médecin généraliste.

 Quel métier exerces- tu ou aimerais-tu exercer ?

Médecin généraliste en libéral.

Pourquoi as-tu choisi ce domaine ?

C’est le métier que je souhaitais faire depuis mon enfance.

Quand tu as appris que tu avais un cancer, quelle était ta situation professionnelle ?

Médecin généraliste en libéral. Cabinet de 3 associés, avec une secrétaire.

As-tu choisi d’en parler à ton entourage professionnel ?

Dés la mammographie, avant même la confirmation de l’ana-pathologie, j’ai prévenu mes associés et mes remplaçantes habituelles.

Je suis installée en libéral, et devait trouver une solution rapide pour que les RDV déjà pris soient honorés et que je ne perde pas ma clientèle.

Quelques-uns de mes patients ont été mis au courant.

Les résultats d’examen arrivaient sur le fax du cabinet entre deux patients et je n’avais pas franchement ma tête des bons jours!

Mes patients habituels ont très vite compris qu’il y avait un gros souci……

Comment les gens ont-ils réagi ?

Mes associés, ma secrétaire et mes remplaçantes ont été au top!

Ils m’ont dit:  » Tu te soignes, tu te reposes, on gère !  »

As-tu continué à travailler ou à te former ou t’es-tu arrêté pendant les traitements ?

J’ai subi une mastectomie, pas de radiothérapie ni chimio.

Je me suis arrêtée de travailler pendant 4 mois.

As-tu rencontré des difficultés particulières ? :

Des difficultés psychologiques.

J’ai pleuré chaque jour pendant 3 mois.

J’ai eu du mal à accepter cette mutilation.

Je me suis dit que je devais faire un travail de deuil et que je reprendrai mon travail quand je serai capable d’écouter les gens se plaindre de leurs petits maux.

Qu’est-ce qui et/ou qui t’a aidé ? 

Ma famille, mes amis ont été présents, à l’écoute.

Mes chiens et mes chats m’ont aussi beaucoup aidée, avec eux, je n’étais pas seule à la maison.

Les réseaux sociaux, surtout les associations et les groupes de femme atteinte du cancer du sein.

On peut y  échanger sur son cancer, ses soucis…

La reprise du sport: natation, randonnée, raquettes.

J’avais besoin de me reposer, de m’occuper de moi.

 Qu’est-ce qui et/ou qui aurait pu t’aider ?

Voir un psychologue peut-être…

Quel a été l’impact du cancer dans ta vie professionnelle ?

J’ai repris mon activité au bout de 4 mois.

Quelques patients ont changé de médecin traitant pendant mon absence et s’arrangeaient pour venir consulter mes confrères lors de mes jours de repos.

Sinon, la grande majorité des mes patients se sont inquiétés pour moi, sont passés prendre de mes nouvelles. Ils étaient ravis de mon retour au cabinet.

Depuis le cancer, je ne travaille plus le samedi. J’ai besoin de deux jours de week-end pour déconnecter et des dorsalgies apparaissent au bout de 3 jours d’ordinateur.

 As-tu changé de métier / parcours ? Ou développé un nouveau projet ?

Non.

A ton avis, quelles qualités et compétences as-tu gagné en étant confronté à cette maladie ?

J’ai plus d’empathie pour les patients gravement malades, par contre je supporte plus difficilement les patients qui se plaignent pour des bricoles….

Je discute ouvertement du cancer du sein avec les patients qui en ont été atteintes.

Entre nous, nous nous comprenons mieux !  Elles sont ravies de ces échanges.

Comment as-tu connu Allo Alex, as-tu déjà testé les services?

J’ai été contactée via facebook.

 As-tu quelque chose à rajouter ou des infos essentielles que tu aimerais partager ?

 Je pense qu’il y a un avant et un après le cancer.

Après, on élimine tout ce qui nous bouffe inutilement de l’énergie……. Plus de temps à perdre avec les choses négatives!