Formt site (12)

CANCER ET MEMOIRE

Les pertes de mémoire et les difficultés de concentration, sont deux conséquences peu (re)connues du cancer, et qui peuvent donc compliquer le retour au travail.

Les médecins ont en effet observé des troubles sur des patients avant même le début du traitement, probablement sous l’effet conjugué de la fatigue, et du stress causé par l’annonce du cancer. On appelle cela « le brouillard cognitif ». Un état psychique qui pourrait créer un terrain fragile et renforcer l’effet indésirable induit ensuite par la chimiothérapie et la radiothérapie.

 Les personnes ayant développé un cancer présentent un risque accru de 40% de souffrir de troubles de la mémoire,et même 65 % pour le seul cancer du sein. Une étude confirme que la chimiothérapie peut entraîner des problèmes cognitifs en cas de cancer du sein, avec des troubles qui persistent jusqu’à 3 ans après la fin du traitement.

 Ces troubles sont suffisamment importants pour affecter les activités quotidiennes, ainsi que la reprise d’une activité professionnelle.

Peut être une autre raison, de proposer tôt aux patientes de consulter un psychologue et/ou de s’initier aux techniques de relaxation.

http://bit.ly/2hZzTML