Interview Arthur

Rencontre avec Arthur

Faisons connaissance avec Arthur, 37 ans de Marseille, qui témoigne pour Allo Alex de son expérience de la maladie et des impacts qu’elle a eu sur sa vie professionnelle.

Quelle est ta formation ?

J’ai un niveau BAC scientifique option physique / chimie et niveau BTS action commerciale

Quel métier exerces- tu ou aimerais-tu exercer ?

Conseiller commercial en assurance / Chargé de développement marché individuel

J’aimerais exercer le métier de gestionnaire de contrat en assurance / immobilier.

Faire une formation pour apprendre un métier dans le secteur que je connais en fonction du besoin du marché. Aller vers le digital.

Ou bien carrément faire une reconversion professionnel afin d’apprendre un métier.

Pourquoi as-tu choisi ce domaine ?

Vraiment c’est un concours de circonstances, une compagnie d’assurance cherchait des commerciaux.

Quand tu as appris que tu avais un cancer, quelle était ta situation professionnelle ? 

J’étais salarié, j’avais obtenu un CDI après 6 mois de période d’essai. J’étais très fatigué je ne supportais plus mon manager,qui me faisait subir une sorte de harcèlement moral, des pressions sur des objectifs irréalisables.

As-tu choisi d’en parler à ton entourage professionnel ? 

Non du tout je suis resté à l’abri des regard, en toute discrétion enfermé 8 mois chez mes parents.

Et de toute façon j’ai été licencié au bout de 15 jours alors j’ai coupé les ponts avec mes anciens collaborateurs.

Comment les gens ont-ils réagi ?

Mes parents / frère comme toute famille…, j’ai par contre alerté très peu d’amis. Le reste de ma famille n’a pas été mis au courant. Donc je suis resté tranquille.

As-tu continué à travailler ou à te former ou t’es-tu arrêté pendant les traitements ?

Arrêté complètement.

As-tu rencontré des difficultés particulières ?

OUI pour être honnête j’ai été tranquille pendant les soins car personne n’était au courant. Mais mon retour à la vie normale, sociétale, a été très dure car beaucoup me demandaient où j’étais, ce que je devenais… Pas facile de mentir ou de cacher une vérité !

Qu’est-ce qui et/ou qui t’a aidé ? ?

La famille, amis, personnels soignants, les compagnies d’assurance, la sécurité sociale.

 Qu’est-ce qui et/ou qui aurait pu t’aider ?

Être en arrêt de travail bloque toute procédure pour un retour rapide à l’emploi ou demande de formation car je n’étais plus salarié. Si j’avais été salarié,  j’aurais pu faire des démarches pendant mon arrêt. Pour moi c’est une forme de discrimination. Pendant cette période, on aurait pu trouver un reclassement ou bien une formation.

Quel a été l’impact du cancer dans ta vie professionnelle ?

Le fait de l’avoir vécu en secret, en entretien cela reste secret en entretien. L’impact est qu’il y a une longue période sans activité et les employeurs n’ont pas confiance ou bien peur quand ils connaissent la vérité.

 As-tu changé de métier / parcours ? Ou développé un nouveau projet ?

Je ne veux plus être commercial, ni faire de la prospection. Je veux en profiter pour changer de métier et en apprendre un.

A ton avis, quelles qualités et compétences as-tu gagné en étant confronté à cette maladie ?

Ne plus me plaindre, analyser les personnes à savoir si je peux être avec eux au quotidien.

Comment as-tu connu Allo Alex, as-tu déjà testé les services?

En surfant sur le net et en contactant Cancer@Work.

As-tu quelque chose à rajouter ou des infos essentielles que tu aimerais partager ?

Nous avons la chance d’être en France, pouvoir être aidés pendant la maladie à tous les niveaux.

Mais il y a un gros effort à faire au niveau du retour à l’emploi rapidement afin de reprendre une vie sociale.

Car le travail ,la vie sociale, C’EST LA VIE. On est rapidement exclu de la société.

VISUEL ALLO ALEX HOTLINE+SITE