Conseils retour au travail

Salarié et employeur : comment bien préparer le retour au travail?

Après un épisode de maladie et une période d’arrêt de travail plus ou moins longue pour pouvoir suivre les traitements, voici venu le temps du retour au travail. 

Si pour certains il est très attendu, l’appréhension peut tout de même se faire sentir. Les traitements peuvent avoir des conséquences sur la concentration, la fatigabilité, la mémoire qui peuvent persister encore quelques temps chez les malades et cela peut être source d’angoisse.

Le retour dans l’entreprise doit donc se préparer en amont, tant de la part du salarié que de l’employeur. Il est important pour le salarié malade de pouvoir reprendre son rôle actif mais il ne faut pas que ce soit aux dépens de sa guérison complète.  De la part de l’employeur il est primordial  de pouvoir offrir des conditions de travail adaptées à l’état de santé du (de la) salarié(e).

Nous vous livrons quelques conseils pour un retour au travail réussi :

Pour les salariés :

– Pendant votre arrêt, nous vous conseillons, si cela est possible et que vous en avez envie, de maintenir le lien avec votre entreprise (collègues, managers..). Vous pourrez ainsi suivre les évolutions, les nouveaux projets, outils…

– Pendant l’arrêt de travail, vous pouvez être à l’initiative d’une visite de pré-reprise (arrêt de travail de plus de 3 mois). Cette visite, qui peut également être proposée par le médecin traitant, le médecin conseil ou le médecin du travail, va permettre de préparer votre retour au travail et  de déterminer si vous avez besoin d’aménagements et/ou d’adaptations de votre poste de travail, de vos horaires, de formations professionnelles, pour faciliter votre retour, votre reclassement ou votre réorientation professionnelle.

– Plusieurs dispositifs peuvent également vous aider. Sachez par exemple qu’un temps-partiel thérapeutique peut-être envisagé. Il s’agit d’ un aménagement du temps, du rythme, et/ou de la charge de travail afin de favoriser une reprise progressive ou le maintien de votre activité. (démarches fonction publique, démarches salariés de droit privé)

– La Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) délivrée par les Maisons Départementales pour les Personnes Handicapées (MDPH) peut également vous permettre de bénéficier d’aménagements de poste, d’horaires et d’accompagnement pour le retour ou maintien dans l’emploi. 

– Enfin, il est important de repérer les interlocuteurs « clés » de votre entreprise (service ressources Humaines, service médico-social, mission handicap) mais aussi de votre caisse d’assurance maladie et de la médecine du travail, qui pourront vous accompagner dans vos démarches et sur la mise en place de dispositifs qui pourront rendre meilleures vos conditions de retour au travail.

Pour les employeurs : 

– Pendant l’arrêt de travail de votre collaborateur/trice , il est important de proposer de garder le lien avec cette personne si il/elle le souhaite et de lui montrer votre soutien. Préférez l’écrit aux appels, ce qui va permettre à la personne de décider quand elle vous répondra en fonction de ses envies et disponibilités.

– Favoriser l’accès à l’information sur les différents dispositifs existants est nécessaire pour le retour de votre collaborateur/trice (proposition de rendez-vous avec les acteurs des Ressources Humaines, du service social, médecine du travail…envoi de documentation…)

– Si une équipe pluridisciplinaire est constituée, vous pouvez prévoir des entretiens en présence de votre collaborateur/trice malade pour élaborer un plan d’actions opérationnel au retour ainsi qu’un suivi régulier sur quelques mois pour s’assurer que la charge de travail, l’organisation, les horaires conviennent à son état de santé.

– Vous pouvez également organiser des conférences  de sensibilisation afin d’informer tous vos collaborateurs des effets de la maladie et proposer des exemples d’organisation de travail, et d’actions à mettre en place pour le retour d’un(e) salarié(e) malade.

– Enfin, pour assurer un retour chaleureux de votre collaborateur/trice malade, envisagez de le recevoir dès son arrivée pour lui souhaiter un bon retour, lui proposer si nécessaire de suivre une formation afin de faire le point sur les différentes évolutions de travail, d’organisation, d’outils.., prévoyez une réunion d’équipe, qui peut se faire sous forme de petit-déjeuner (par exemple) lors de laquelle une organisation peut être réfléchie ensemble.  La cohésion d’équipe, l’entraide et le soutien seront utiles pour remettre le/la malade dans un climat professionnel de confiance.

Pour plus d’informations : 

VISUEL ALLO ALEX HOTLINE+SITE