Juliette

Rencontre avec Juliette

En 2016, pendant sa grossesse, Juliette a découvert qu’elle était atteinte d’un cancer du sein.
Aujourd’hui, maman d’une petite fille, et gestionnaire technique dans l’immobilier, elle revient sur son expérience du cancer au travail.

Quelle est ta formation ?

BTS Assistante de Direction

Quel métier exerces- tu ou aimerais-tu exercer ?

Gestionnaire Technique Immobilier spécialisée en gestion des sinistres assurances construction et habitation

Pourquoi as-tu choisi ce domaine ?

J’ai découvert en 2006 l’assurance construction au sein d’un promoteur immobilier, j’étais l’assistante du Directeur des Assurances, il a pu constater mon investissement et capacité à comprendre les problématiques juridiques. Il m’a fait évoluer, je devais passer auprès de l’ICH (institut de la construction et de l’habitation) tout les diplômes me permettant d’évoluer vers un poste de Juriste. Mais la maison mère actionnaire à 100 % de cette filiale nous a licencié économique en 2009 et jeté en reclassement dans des métiers de la banque sans formation.

J’ai été mutée en 2010 à Toulon dans une agence, seule dans cette région, et suite à une dépression pour harcèlement moral, j’ai pris mes valises, et suis rentrée chez moi, après 6 mois d’arrêt et de combat avec la DRH, j’ai obtenu ma rupture conventionnelle.

J’ai trouvé un emploi auprès d’une société de Luxe Internationale, où je retrouvais un poste de gestionnaire sinistres assurances, après une année d’emploi précaire en Intérim, ma directrice demandait que l’on m’embauche en CDI, refus de la DRH puisque je n’étais pas détentrice de diplôme dans ce milieu…..

Je trouvais peu de semaine après un emploi, auprès d’une société Anglaise Immobilière qui m’a donné ma chance auprès de la Direction Technique en tant qu’assistante, mon Directeur a constaté mon investissement et ma capacité à comprendre les problématiques technique du bâtiment, la société m’a fait évoluer vers un poste de Gestionnaire Technique, mais licenciement économique en décembre 2014, la société a fermée depuis…..

J’ai retrouvé mon poste actuel en juin 2015, mais je ne m’épanouis pas du tout dans une ambiance exécrable et en sous effectif, dans l’immobilier du Luxe……

Quand tu as appris que tu avais un cancer, quelle était ta situation professionnelle ? 

J’étais enceinte de 9 mois, j’ai senti une boule sous mon sein gauche lors d’une douche.

Mon obstétricienne m’a répondu que se devait être un kyste, j’ai donc demandé conseil à mon médecin traitant, sa remplaçante qui m’a reçu m’a fait faire immédiatement les examens….

J’apprenais le 14 juin 2016 que j’avais une tumeur de grade 2, stade 2 de type HER2+++…

Le 15 juin 2016 l’accouchement était déclenché, le 17 juin 2016 naissait notre fille, ma motivation dans ce combat, cette grossesse m’a sauvé la vie…. La tumeuroctomie révélera que les ganglions ne sont pas touchés, le Petscan confirmera que rien ne traîne dans mon corps, mais j’ai subi 3 opérations, 15 chimios, 29 séances de radiothérapie dans le mois qui a suivi mon accouchement….

As-tu choisi d’en parler à ton entourage professionnel ?  

Oui j’ai appelé ma Directrice courant juillet 2016 après les résultats de la Biopsie suite à la suppression de la Tumeur, je lui ai tout expliqué, surtout que je ne reviendrais pas immédiatement après mon congé maternité….

Comment les gens ont-ils réagi ?

Prévenants par SMS mais pas de visites, pas d’appels, grosse déception, car le cancer est une chose, mais je venais surtout d’être Maman…. J’ai fait le tri dans mes amis, ma famille, ce qui me permet de ne plus m’envahir des POLLUANTS (ceux qui ont toujours de faux problèmes, que vous avez aidés à résoudre, et qui ne sont jamais présents pour vous….)

As-tu continué à travailler ou à te former ou t’es-tu arrêté pendant les traitements ?

J’étais en arrêt complet.

As-tu rencontré des difficultés particulières ? 

Non, mes parents sont formidables, ils nous ont accueillis chez eux, ont dormis avec ma fille le temps des chimios et de la radiothérapie, je me levais si je le pouvais, et ils ont assurés l’intendance de mon rôle de Maman, quand mon état ne le permettait pas.

Mon compagnon a voulu partir car il se sentait inutile, j’en ai discuté avec la psy de l’hôpital que j’avais en consultation à chaque chimio, ce qui m’a permis de le comprendre, et de trouver les mots pour l’aider dans son nouveau rôle de Père et de conjoint d’une malade…..

Qu’est-ce qui et/ou qui t’a aidé ?  

Mes parents, la psy, mon équipe médicale, la chirurgienne et l’oncologue ont toujours eu les bons mots pour me motiver et me rassurer sur le fait que j’allais vivre.

Qu’est-ce qui et/ou qui aurait pu t’aider ?

La présence de vraies amies, qui organisent soirées ou visites.

Quel a été l’impact du cancer dans ta vie professionnelle ?

Tout va très bien, même poste, même ambiance pourrie….. le problème c’est qu’après une telle épreuve les problèmes des autres sont tellement minimes que je me fous de tout….. Pour l’instant avec le mi temps thérapeutique c’est très bien puis j’ai mes congés, bon salaire, poste autonome….. mais je n’étais pas épanouie avant donc maintenant avec aucun esprit d’équipe c’est difficile. Certes mon retour m’a semblé facile comme si je revenais de vacances, j’ai conservé mon poste, ils n’ont jamais contesté mon mi temps thérapeutique, mais aucune attention à mon retour…. Mon écran a été donné à une collègue, ainsi que mon fauteuil et mon agrafeuse, mon téléphone portable, et rien n’a été prévu pour mon arrivée, les absents ont toujours torts…. C’est un peu bête mais ça me touche…..

As-tu changé de métier / parcours ? Ou développé un nouveau projet ?

J’ai des projets, je n’en parle pas car c’est artistique et je ne suis pas maître en totalité des projets, j’espère qu’ils seront accomplis……

A ton avis, quelles qualités et compétences as-tu gagné en étant confronté à cette maladie ?

Le recul, je m’énervais pour rien, j’analysais tout, je me prends moins la tête, je me simplifie la vie.

Comment as-tu connu Allo Alex, as-tu déjà testé les services?

Je suis sur l’application Mon Réseau Cancer du Sein, je vous ai découvert suite au partage de l’information par la créatrice de l’application.

As-tu quelque chose à rajouter ou des infos essentielles que tu aimerais partager ?

J’ai participé à la création du catalogue de la société Sif & Loki en étant modèle photos pour les bonnets capillaires.
Je serais cette semaine dans le reportage de France 2 sur l’université des patients.
J’ai des envies à plus finir, mais j’apprends à trier pour m’occuper du plus important, ma fille, ma famille…..
J’ai découvert sur l’application des femmes extraordinaires, nous nous rencontrons, nous discutons tout les jours….

Merci pour la création d’Allo Alex et de Cancer@Work, j’espère que nous garderons contact pour faire évoluer les mentalités, et rappeler aux sociétés, que la maladie ne nous rend pas incompétent, au contraire….