Eric

Rencontre avec Eric

Éric a 45 ans. Il vit depuis 3 ans avec mélanome de stade 4. Agent SNCF à Bordeaux, il a bien voulu témoigner ici de son expérience de la maladie au travail.

Quel est ton métier ?

Responsable logistique

Depuis quand l’exerces-tu ?

Février 2011

Pourquoi l’as-tu choisi ?

C’est une opportunité de changement de métier

Quand tu as appris que tu avais un cancer, quelle était ta situation professionnelle ?

J’étais salarié dans cette entreprise depuis 18 ans.

As-tu choisi d’en parler à ton entourage professionnel ?

Oui, immédiatement, j’ai tout dit à ma collègue directe et à mon supérieur hiérarchique. Ils ont fait le relais auprès de tous mes autres collègues.

Comment les gens ont-ils réagi ?

J’ai reçu beaucoup de messages de soutien et d’encouragement y compris de personnes auxquelles je ne m’attendais pas.

As-tu continué à travailler ou t’es-tu arrêté pendant les traitements ?

J’ai été arrêté pendant deux ans. J’ai repris mon travail en mi-temps thérapeutique depuis Mars 2015.

As-tu rencontré des difficultés particulières ?

J’ai maintenu le lien avec mon établissement tout au long de mon arrêt avec des visites ponctuelles. Cela a facilité mon retour. Mes collègues ont fait preuve de beaucoup de compréhension et mes hiérarchiques de bienveillance.

Qu’est-ce qui t’a aidé ?

J’ai retrouvé mon environnement de travail inchangé ce qui a facilité ma capacité à retrouver des automatismes.

Qui t’a aidé ?

Ma collègue de bureau a été un soutien indéfectible depuis le premier jour. Ma directrice a également facilité mon retour et aidé au maintien du dispositif de mi-temps thérapeutique.

Quel a été l’impact du cancer dans ta vie professionnelle ?

Mes priorités ont changé. Je ne me disperse plus dans le futile. Je vais rapidement à l’essentiel.

Est-ce que tu as gagné de nouvelles qualités ? De nouvelles compétences ?

J’ai beaucoup plus confiance en moi. Je suis plus serein face aux difficultés professionnelles.

As-tu changé de métier ? Ou développé un nouveau projet ?

J’ai repris le même métier mais avec des missions allégées compte tenu de mon mi-temps thérapeutique.

As tu quelque chose à ajouter ?

Restaurer une vieille 4L, en vue de participer à un rallye raid au Maroc a été ma thérapie durant toute mon absence. Mobiliser autour de moi, au travers de ce projet, ma famille, mes amis, mes collègues et autre réseau m’a énormément aidé à surmonter les difficultés liées à cette maladie.